24 January 2023 - Communiqué

Observatoire Nortia du Conseil Financier Indépendant, une fin d’année positive sur les marchés financiers

Même si le scénario d’une récession globale a pu, et pourra encore, créer quelques doutes auprès des investisseurs, c’est un vent d’optimisme qui a soufflé sur les marchés financiers au cours de ce dernier trimestre.

L’Observatoire Nortia du Conseil Financier Indépendant part du postulat : le dernier trimestre 2022 a été marqué par une détente sur les actifs risqués, survenue sur les principales places boursières mondiales. Même si le scénario d’une récession globale a pu, et pourra encore, créer quelques doutes auprès des investisseurs, c’est un vent d’optimisme qui a soufflé sur les marchés financiers au cours de ce dernier trimestre.

Construit sur la collecte (versements initiaux et complémentaires) et sur les mouvements d’arbitrage de plus de 1200 Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) actifs de Nortia, l’Observatoire brosse un panorama dynamique de leur activité en assurance-vie et compte- titres.

Dans un contexte volatil et non directionnel, les CGP ont été à l’œuvre pour guider leurs clients vers leurs différents objectifs, aussi bien dans le choix de l’enveloppe (assurance-vie, comptes-titres, PER, …), que dans la sélection des produits d’investissement.

“A l’heure du bilan, l’année 2022 peut être vue en 2 temps. Le premier semestre a offert aux investisseurs un environnement incertain et volatil, avec un manque de visibilité. Par la suite, les conseillers en gestion de patrimoine ont su se repositionner progressivement sur les différentes classes d’actifs, à mesure que les banques centrales avançaient dans leur cycle de hausse de taux.”

Philippe Parguey, Directeur Général de Nortia

Assurance-vie : une collecte toujours orientée vers les unités de compte en cette fin d’année 2022

  • En termes de collecte brute, les Unités de Comptes (UC) demeurent sur des standards élevés, représentant 63% des volumes, là où le fonds euro ressort à 37% sur le trimestre. Malgré des opportunités à saisir, la sélectivité reste de mise et tout le monde ne ressort pas gagnant de cette année particulière.
  • Concernant les supports immobiliers, ils restent les solutions privilégiées par les investisseurs au cours de ce dernier trimestre avec 32,5% des versements. L’offre en SC / SCI reste la plus populaire, avec notamment le lancement de plusieurs produits diversifiés et complémentaires.
  • Par ailleurs, pour l’obligataire, après avoir touché un point bas au cours du troisième trimestre, la tendance s’inverse, celui-ci représentant désormais 5,50% des versements. Cela peut s’expliquer notamment par le lancement de nombreux fonds obligataires datés et par des conditions générales qui se sont globalement appréciées pour le marché obligataire.
  • Enfin, la collecte sur les fonds actions s’établit quant à elle à près de 6% des versement effectués sur cette catégorie au T4 2022, touchant un point bas sur l’année. Celle-ci est principalement orientée sur les fonds actions internationales et sur les fonds actions sectorielles.

Compte-titres : la dynamique de collecte se poursuit sur les produits structurés

Ce quatrième trimestre de 2022 se sera révélé particulièrement actif et s’établit sans conteste comme la période avec le plus de volumes sur la partie compte-titres cette année. La corrélation entre le niveau des marchés financiers sur l’année et les volumes observés est grande.

  • A nouveau, les produits structurés, s’illustrent comme étant la catégorie privilégiée sur ce segment. La souplesse, la réactivité et l’absence de contrainte de taille sont d’autant de facteurs qui permettent à cette classe d’actifs de se développer sur la partie compte-titres.
  • Enfin, sur la partie OPCVM, le dernier trimestre aura marqué le retour au premier plan des fonds obligataires datés en termes de volumes. Sur la poche actions des allocations en compte-titres, le volume est désormais similaire à celui observé sur la partie obligataire (8,26% pour le 4e trimestre). Enfin, les fonds monétaires tentent également de tirer leur épingle du jeu. En effet, alors que les flux étaient relativement faibles depuis plusieurs années, un retour vers cette classe d’actifs au sein de poches de diversification est observé.

Télécharger l'Observatoire du conseil indépendant #9 dés maintenant